It’s a small world

19 novembre 2007

review : need for speed prostreet wii

Filed under: games,infos,jeux,wii — leblogdepook @ 10:54

vroum vroum … entrons donc à toute allure vers cette review …

Bon, voici donc un nouvel opus de NFS. Comme vous le savez déjà, NFS a de la bouteille et est sorti en plusieurs versions sur quasiment toutes les plateformes existantes depuis 1995. Comme pour moi le meilleur restera pour toujours « nfs poursuite infernale 2 », un jeu PC où les voitures de police étaient dotées d’une réelle AI tellement forte qu’elle était meme plus vicieuse que le pilote, je veux bien me pencher sur celui là pour voir.

Au premier abord, ce qui frappe le plus, ce n’est pas le jeu en lui même, c’est plutot le fric monstre déployé pour assurer la promo du jeu. A moins d’etre sur une ile déserte ou avoir fait de la boxe intensive et avoir subi de nombreux K.O., on ne peux pas avoir passé du « phénomène » NFS. Un jeu qui à priori est déjà culte avant meme d’etre sorti avec « sa customisation de véhicules » et « sa déformation de carroserie ».

Et c’est là ou l’éditeur a bien joué son coup. Dans les version précédentes, les jeux étaient prévus pour une seule catégorie de gamers : soit les puristes (fans de CMR ou XPRally), soit les fans de d&co et de tuning (ouaouh, ma voiture, avec un joli sticker a fleur et un néon fluo elle va rouler vraiment mieux !!!).
Je suppose que vous avez deviné mon camp, pas besoin de le préciser. A moins qu’on me persuade qu’un autocollant ou des bandes de flammes ça peut adhérer mieux à la route, je préfererais les jeux ou on à le plaisir de conduire.

Parlons d’abord du gameplay. Ici, pas besoin du nunchuck, on joue tout à la wiimote : horizontalement pour conduire (avec une detection de mouvement pour les virages) et verticalement (on voit ça tout de suite). Deux modes principaux sont disponibles : entrainement (arcade) et carrière (ça fait classe). Typiquement deux type de courses sont disponibles : celles ou le plus est d’arriver le premier ou faire le tour le plus vite ou les courses de drag. Et là, la wii révolutionne le système. On se retrouve à prendre la wiimote à la verticale pour chauffer les pneus et pour ensuite gesticuler pour passer les vitesses au bon moment (pour les néophytes, le drag consiste à faire une course en ligne droite le plus vite possible en étant en mode manuel pour les vitesses).

Pour le mode drag, pas de soucis, la manette répond au 1/4 de tour et toute erreur est fatale sur le chrono.
Pour le mode course on se demande où les programmeurs sont allés piocher les touches : 1 pour freiner et 2 pour accélerer. C’est une vraie torture pour les doigts : essayez donc de prendre la manette à l’horizontale et d’alterner acceleration/freinage rapidement avec ces touches et vous comprendrez. Bref, on se retrouve rapidement à prendre la manette à l’horizontale mais à mettre un doigt sur chaque touche. Pour le mode course, les sensations de la voiture sont très bonnes et si on tourne trop, la voiture perd le controle ou se met à crisser dans les virages, ce qui est particulierement réaliste. Concernant la « déformation de la carroserie », je n’ai eu que des « dommages légers » et ce n’est pas dans les 2 premieres heures de jeu qu’on arrive à détruire sa voiture (meme en essayant, pour voir). Pour apâter le gamer fou, ils ont d’ailleurs meme été jusqu’à afficher la trajectoire idéale, comme si on etait dans « Formula One ».

Pour continuer à parler de gameplay, on se retrouve donc rapidement à devoir tenir la manette horizontalement et verticalement, ce qui pertube sur la navigation dans les menus… ça doit venir de moi disons …

D’un point de vue difficulté, on constate qu’elle reste raisonnable en mode course mais qu’elle est coriace en mode drag. Pour le mode course, une attention particulière a été apportée aux concurrents, qui s’écartent ou font barrage de leur voiture alors qu’on cherche à les dépasser.

Finissons par ce qui me préoccupait le plus en commencant le test de ce jeu : Les graphismes.
On sait que la wii n’est pas réputée pour ces qualités graphiques et quand on voit la pub à la télé, on est bluffé. « Mamma mia ! » comme dirait le joufflu, « ça claque ! ». Malheureusement, la joie est de courte durée et passées les videos entre les phases de courses, on rejoint la dure réalité. « Ouch! ». Les graphismes sont passables, les voitures un peu fades et on arrive rapidement à ne plus regarder la voiture mais le décor, fade aussi. C’est bien dommage, je suis persuadé qu’on aurait pu avoir mieux, et c’est pas avec un simili reflet de soleil octogonal qu’on va bluffer les gens. Ici, les ombres sont inexistantes, les parties qui se détachent des voitures aussi, meme lors des frottements, et les reflets sur les voitures ont dûes êtres codées par un type pris dans les grêves en plein mois de Novembre. Mais où sont donc passés les développeurs de NFS Carbon et de Most Wanted, ceux qui cassaient tout le décors et qui jouaient avec les lumières de la nuit ?
Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit ! Ce n’est pas un navet pour autant et on a déjà vu des jeux bien pire sur notre console préférée. Tout ce que je dis est que je m’attendais à mieux.

Conclusion : Ce jeu qui a pour but de rassembler les deux populations de gamers de courses de voitures va peut être atteindre son objectif. En effet, pour le rendre plus beau, les puristes du genre n’auront qu’une seule solution, customiser son bolide. Bien joué Electronic Arts.

Date de sortie Française : 22 Novembre 2007.

Publicités

Un commentaire »

  1. tu sais coment changer la config de cette manette de merde? pas moyen de metre la croix?

    Commentaire par sygwald — 30 novembre 2007 @ 2:10 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :